Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



La place Dauphine (1607-1619)

Pont-Neuf

Entrée place Dauphine

L’entrée de la place Dauphine, sur le Pont-Neuf

Située à l’extrémité occidentale de l’île de la Cité, la place Dauphine occupe l’emplacement de trois îlots, qui furent réunis et rattachés lors de sa construction, plus ou moins à l’endroit où s’étendait naguère l’ancien verger du roi. Henri IV prit discrètement l’initiative de cette nouvelle place royale, bâtie peu après l’inauguration du Pont-Neuf. Afin de récompenser le premier président à mortier du parlement de Paris, Achille Ier de Harlay, pour son action lors de la Ligue, le souverain lui remit, en 1607, les terrains destinés à accueillir ce nouvel aménagement urbain. En retour, Harlay devait se charger de sa construction, en respectant des consignes précises : la place devait s’apparenter à « un promenoir » entouré de maisons « d’un même ordre », comprenant deux étages en brique et pierre, sur un rez-de-chaussée à arcades et refends destiné à abriter des boutiques.

Les travaux débutèrent au mois de mai 1607 : trente-deux maisons identiques à chaînages de pierre sur fond de brique furent élevées. Elles présentaient un rez-de-chaussée à arcades pleines, deux étages carrés et un comble d’ardoises, percé de lucarnes. Ces maisons bordaient une place de forme triangulaire. Des lots privés furent distribués, avec l’obligation, pour les acheteurs, de bâtir conformément aux premiers bâtiments. La place fut baptisée « Dauphine » en l’honneur du futur Louis XIII.

  

SSATIMP01814050515581

 A son achèvement, la place Dauphine présentait un triangle ouvert par le milieu à sa base, et ouvert à sa pointe. Seconde place ordonnée, à Paris, après la place royale (actuelle place des Vosges), elle n’était pas exactement une place régulière. Son plan traçait en effet un triangle dont les côtés sud et nord sont inégaux, et dont les angles sud-est, vers le quai des Orfèvres, et nord-est, vers le quai de l’Horloge, sont plus ou moins aigus. Ce dessin irrégulier explique l’alignement impossible de la pointe occidentale, vers le Pont-Neuf, sur la statue du roi.

 

SSATIMP01814050515581

Les deux bâtiments d’angle du Pont-Neuf conservent aujourd’hui le souvenir le plus authentique de la place Dauphine. Les autres bâtiments n’ont pas gardé leur aspect originel, lorsqu’ils ont échappé à la démolition.

En 1874, l’architecte Joseph-Louis Duc fit raser la base du triangle formé par la place Dauphine, pour ériger la façade monumentale du Palais de justice, avec son escalier à double révolution, donnant sur la rue de Harlay.

place Dauphine

Le réaménagement récent de la place a restitué le charme incontestable des lieux, où il fait bon flâner, prendre quelques minutes de repos, à l’ombre des marronniers. Le terre-plein central reprend le plan triangulaire de la place, qu’un rideau de grands arbres ferme désormais à l’est.

.
 
123456...19
  • Sondages

    Quel est votre arrondissement préféré ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...

Meven's Pictures |
Mapassionlestyle |
Latermitechef |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Deborah meets Guimet
| Maillotfoot20131
| Raybancats